Le blog de la Comunidade Horta Fatumbi

La nuit de décembre - Alfred de Musset / Le Lac - Alphonse Lamartine / Lettre à Lamartine 

Neige "Au garage de ma mère"- hiver 2015
Séjour à Guarda (suisse) - Hiver 2014
Bruxelles, Bruges (scultures de glaces) - Hiver 2012
Paris Notre-Dame / Institut du monde Arabe - Hiver 2011
Eidimbourd - Hiver 2010

            Je suis fils de cet héritage déformé, baignant dans le sang écartelé de la République. J’ai l’honneur et l’orgueil d'avoir réussi à vaincre ma vie sans l'aide de mon père biologique et de sa famille ! Mon livre n'est pas la description d'une recette magique, bien au contraire. Ce n'est pas une somme de justificatifs pour se trouver des excuses et de bonnes raisons à la passivité. Je ne cherche ni à m’enrichir ni à devenir célèbre. Mon livre est juste la preuve que je ne suis pas aliéné par la corde qui serre mon cou ! que je suis libre de mes vrais oppresseurs : ma famille biologique brésilienne ...

Mes mères ne se substituent pas l’une à l’autre, mais, au contraire, elles s’additionnent.

Axé, que Dieu vous bénisse, famille de Saint ...

"La Légende de l'homme aux souliers d'argent" Edition EDILIVRE sera présent entre le 20 et le 23 Mars au Salon du livre de Paris. Portes de Versailles.

Mon arrière-grand-père s'appelait Lizier Anouilh et il était de famille ariégeoise. Sur quatre générations ma famille est née en Algérie. Avant d'être Brésilien, je suis d'abord descendant de « pied-noir » et j'ai grandi en France. Je dois ma détermination à vouloir vivre à Bahia au fait d'avoir été élevé dans une culture de l’Exil, celle d'avoir été arraché à ma terre de naissance et à la fois avoir été bercé par ma famille maternelle dans le mythe d'une communauté de non-retour.

« La légende de l’homme aux souliers d’argent », Fabien Liquori, EDILIVRE, sera présent au Salon du Livre de Montréal entre le 20 et 25 Novembre 2019 - CANADA 

Mon travail part du constat suivant : le chercheur ne prend pas assez en compte son propre déterminisme face à son objet de recherche et il ne tient pas assez compte du sens caché de son propre terrain susceptible de lui révéler sa véritable quête de sens.

Page 1 sur 2

Rio Vermelho CP 2102 41950-970 Salvador – Bahia – Brasil +55 (71) 3261 3400 +55 (71) 9993 42484 horta.fatumbi.fabi@gmail.com

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement et la mesure d'audience.