À propos

Annabel & Fabien Liquori

Je m'appelle Fabien, je suis né à São Paulo et je vis tout près de la petite Maison rouge de Pierre FATUMBI Verger dans le quartier d'Engenho Velho de Brotas à Salvador de Bahia au Brésil et je suis titulaire d´un MASTER 2 Recherche de l´Institut Pluridisciplinaire d'Etudes sur les Amériques de l'Université Toulouse Jean Jaurès et en échange inter universitaire avec la UFBA ( Universidade Federal da Bahia).

Crédit photo : Le Multiface

Mon expérience est exceptionnelle parce que, depuis une quinzaine d´années, je vis en «transit» entre la France et le Brésil sous forme d'un «Voyage initiatique».

Ici à Bahia, j´ai rencontré des gens extraordinaires qui m' ont nourri dans tous les sens du terme, tant intellectuellement que spirituellement. De plus, j´ai été profondément touché par leur générosité de coeur et d´esprit. Ils m´ont, en quelque sorte, aidé à forger les outils de mon retour qui sont :

  • l´intégration à la culture Afro-Brésilienne à travers la religion du Candomblé,
  • l´adhésion aux valeurs sociales dans l´oeuvre de Pierre Verger à travers la photographie.

Mais pourquoi Salvador de Bahia ?

Certainement aussi, j´ai choisi cette ville grâce à Jorge Amado, l'un des auteurs brésilien de référence maniant la plume littéraire à la manière d´un ethnographe. Jeune adolescent en France, c'est lui qui m´a permis de garder un lien avec mon peuple brésilien par sa lecture, les longs soirs d'hiver. Justement, les sciences humaines, voila quelque chose qui m'est familier, des disciplines que j´ai poursuivies dans mon cursus universitaire, peut être parce que, dès l'âge de dix ans, quand j'ai eu l'occasion de venir en vacances au Brésil chez mon père, j'essayais, déjà, de comprendre mon peuple brésilien pour redonner du sens à ma propre histoire familiale.

Je voudrais  rendre hommage à cette école républicaine française qui m'a aidé à nourrir mes idées. J´ai grandi aussi bien avec Yasser qu'avec le fils de l'institutrice, sans aucune distinction de classe sociale, avec le même accès pour tous à la culture grâce à ma mère Danielle.

La plante, sortie des racines plantées dans cette France, n'a pas fait de bourgeons et à part ma soeur et ma mère, de mon point de vue, il n'y a plus personne de ma famille, là-bas. Je n'ai peut être maladroitement pas su apporter le terreau nécessaire dans ce sol de France.

Cependant, je veux plutôt croire que mon destin était tout autre et qu'il fallait que je fasse ce retour à la source pour me retrouver et pour mieux me «sauver», plus exactement pour «trouver mon salut», selon le verbe portugais «resgatar», qui prend ce sens et double sens.

Mes recherches n'ont pas abouti à des concepts novateurs sur la connaissance des religions afro-brésiliennes du Candomblé, mais j´ai le mérite de réhabiliter le parcours de Pierre Verger de manière originale. En fait, ce travail est issu de son propre domaine de recherche et, comparé à d’autres travaux déjà menés sur ce même thème, il s’agit de recherches plus classiques sur leurs modes d'investigations qui ne cherchent pas forcément des réponses au vrai problème du positionnement méthodologique du chercheur face aux questions métaphysiques et la spiritualité des religions initiatiques, qui me semble être l’un des thèmes centraux de l'oeuvre de Pierre Verger selon mon point de vue de chercheur.

Portrait de Fabien Liquori réalisé en 2010 (à télécharger en PDF)

Crédit photo : Jan Kovar

 Je m´appelle Annabel, je suis née à Rio de Janeiro, j´ai 42 ans et je suis Française. j´habite près de Marseille en France et je suis Ouvrière Ferronnier - Métallurgiste. Je souhaiterais faire des Chantiers-Ateliers de forge auprès d´adolescents pour faire connaitre mon métier et je suis capable de refaire le Portail d´entrée de l´Espace Culturel Pierre Verger.

J´ai un parcours atypique après mon Baccalauréat et 1 an aux Etats Unis pour apprendre l´Anglais dans une famille Américaine du New Hampshire, j´ai intégré un cursus Universitaire de Sociologie à Toulouse en même temps que mon frère Fabien, puis je me suis orienté vers l´Ethnologie en Licence. J´ai fait ma licence et ma Maîtrise d´Ethnologie à Aix-en-Provence grâce à une bourse d´Etude catégorie V tout en faisant du Baby-sitting.

Pour ma Maîtrise (qui a porté sur le regroupement de femmes dans une cooperative  associative et artisanale au Nord du Burkina Faso), j´ai fait 2 voyages de recherche en Afrique au Burkina Faso et j´ai longé le fleuve Niger en pays DOGON.

Après ma Maîtrise, j´ai commencé à travailler à Marseille dans une association (une ONG qui milite pour le droit des femmes Méditerranéennes), très vite j´ai vu que l´ambiance de secrétariat, les relations de collègues dans le cadre d´un travail de bureau était sujet à des commérages qui n´était pas compatible avec mes aspirations professionnelles.  Après 2 ans passé dans cette association, j´ai décidé de faire une reconversion professionnelle.

J´ai toujours été attiré par l´ambiance d´Atelier, le Bricolage, l´aspect matériel d´un métier manuel pour faire et créer plutôt que d´être dans l´immatériel et le non-productif avec des contraintes de faisabilitées dans le temps.

J´ai effectué une formation en deux ans à un niveau inférieur à mon niveau scolaire initiale pour obtenir un CAP ( Certificat d´Apprentissage Professionnel) ferronnerie et métallurgie dans un CFA (centre de formation et apprentissage) où j´ai été en contact avec des jeunes pour certains avec presque plus de 10 ans de moins que moi.

À presque 25 ans mon diplôme en main, j´ai fait différents stages chez des professionnels de la région de Marseille pour ensuite intégrer un poste en tant que ouvrière dans l´entreprise PROFERRO dont les patrons sont des "Maîtres Compagnons du devoir" (corporation des métiers et de l´artisanat qui date du moyen âge).

Dans cette entreprise, j´ai été initié à la pratique de la forge et depuis 10 ans je pratique des rencontres de forges dans toutes l´Europe.

Malheureusement un terrible accident dans mon entreprise ( il y a eu un incendie dans mon atelier) qui a contraint mon employeur à cesser son activité temporairement et l´a contraint à me licencier pour raisons économiques. Mais ce fût pour moi l´occasion de rebondir à nouveau car sous les conseils de mon patron et ses recommandations, j´ai décidé de faire un tour d´Europe pour apprendre de nouvelles techniques de travail et accroitre ma formation professionnelle.

Mon Tour d´Europe a duré presque 7 ans où j´ai dormi pendant mon voyage à un peu moins de 200 endroits différents :

- J´ai travaillé 2 ans et demi en Angleterre et écosse dans plusieurs ateliers.
- J´ai travaillé 6 mois en Irlande.
- Puis je suis parti 1 an et demi en Allemagne où j´ai travaillé dans le nord-ouest du pays.
- J´ai travaillé au Luxembourg chez un patron pendant presque 1 ans.
- J´ai terminé mon tour d´Europe sur les routes de la ferronnerie en Suisse pendant 18 mois.

Dans mon voyage, j´ai multiplié les contacts avec d´autres professionnels autour de rencontres de forges nationales et européennes.

Aujourd´hui de retour en France (Provence et Alpes Maritimes) je me suis installé à mon compte dans une ancienne Forge familiale dans le village de THOARD.

Je voudrais relevé le défi de lier ma formation initiale d´Ethnologie avec ma profession actuelle sachant que mon frère a depuis 20 ans multiplié des voyage à Salvador de Bahia jusqu´à s´y installer. Je voudrais connaitre de plus prés le travail de MARIO CRAVO et de CARYBÉ amis de Pierre Verger pour renouer mon goût pour l´Afrique et mes racines Brésiliennes. Je souhaiterais crée une forme de résidence artistique temporaire qui me permettrais à moi aussi de renouer avec mon pays de naissance tout en continuant à m´affirmer comme Française.

J´espère pouvoir encore avoir le temps de suivre les orientations de recherche de Dona CiCi (Mãe CiCi) afin de connaitre l´Artisanat et ses techniques Afro-Bahiane ainsi que le travail artistique sur les « ferramentas » dos Orixás. 

Je connais déjà Salvador de Bahia où je suis déjà venu en 1999 dans le cadre d´un voyage touristique avec ma mère et nous avons continué notre voyage ensuite vers Fortaleza puis Belém.

J´ai quitté très jeune le Brésil à 1 ans. Je ne parlais pas encore le portugais contrairement à mon frère cependant j´ai appris cette langue à l´université et pendant mes voyages au Brésil pour connaitre mon père. 

Dans mon métier, j´ai déjà pris des cours de dessin et je pratique le dessin industriel.

Mon enrichissement viendrait en pouvant a mon tour faire bénéficier de mon expérience à des jeunes à la recherche d´un métier tout en m´enrichissant de la culture Afro Brésilienne à Salvador à travers les différents Griô de la Fondation Pierre Verger. Griô en Danse, en Capoeira. Pendant ma vie Universitaire j´ai pratiqué le théâtre et j´ai même fait partie d´une troupe à Marseille.

Je parle le Français et l´Anglais de manière bilingue. J´aurai besoin de me re-familiariser avec le portugais que je ne pratique plus depuis 20 ans j´ai appris l´Espagnol dans l´enseignement secondaire et j´ai des notions d´Allemand que j´ai appris dans le cadre de mon métier.

Dans un objectif de ne pas perdre le lien avec mon Frère Fabien et sachant que sa maison m´est ouverte à Salvador, je vous propose, Bahianos, de connaitre mon travail…

                                                    Page Facebook Annabel Liquori - Ateliers de Forges

Parcours universitaire

Diplome Vente Vin Suze La Rousse

Parcours professionnel

Serveur, Barman et Garçon Limonadier

Article Cafe Saint Sernin

logo motorola
MOTOROLA

Opérateur technique niveau 2 en salle blanche (clas.10) - Laboratoire PHOTORESIST - équipes week-end - Janvier 1996 – janvier 2008 (12 ans) – Wafer Fab Toulouse

A commencé son apprentissage sur les technologies SMARTMOS 2.5 et 3A :

  • Spécialiste de l'alignement PHOTOS (formé sur les équipements Stepper Ultratech, Nikon, Canon et Perkin).
  • Tests préventifs de premier niveau du "Process Engineering" pour vérifier les procédés de fabrication en micro-photolithographie (Open Frame, Focus, Calibration, Overlay, OAI et particulaire).
  • Résolution de Zmode sur clef OAT, "Pré-Align. et Image-Align."
  • Gestion des flux de production (a déjà occupé la fonction d'opérateur de flux au PR).
  • Formé à l'inspection ADI sur Binoculaire pour les lots 2.5 et 3A.

Rio Vermelho CP 2102 41950-970 Salvador – Bahia – Brasil +55 (71) 3261 3400 +55 (71) 9993 42484 horta.fatumbi.fabi@gmail.com

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement et la mesure d'audience.