Salvador de Bahia

Durant sept ans, entre 2009 et 2016, j’ai pris plaisir à photographier les Ateliers de l’ Espace Culturel de la Fondation Pierre Verger. Ce travail m'a amené à découper mon fond photographique en 4 thèmes majeurs que vous pouvez visionner ci-dessous : "chanter, raconter", "jouer", "manger" et "sourire".

Je me suis crée une petite routine étant en situation de migration dans un pays dans lequel j’ avais cessé de vivre à l’ âge de six ans.
La photographie a été mon mode de communication auprès des différents intervenants de ce lieu.
Mon attention s’est particulièrement focalisé sur la Danse Afro et l’ Éducation Alimentaire.
L’ Atelier de Danse Afro, sous la direction du professeur Negrizu m´a permis de développer une réflexion sur le mouvement et le corps pour mettre en relation avec la Danse des Orixás dans le Candomblé.
La Danse avec Griô Negrizu est pour moi l´une des activités avec laquelle j’ ai pris le plus de plaisir à participer et à photographier.
C´est cet Atelier qui m´a ouvert l´esprit à la véritable beauté et esthétique de la culture Afro Brésilienne.
Les Ateliers d´Éducation Alimentaire sous l´impulsion de Marlène m’ ont permis d´acquérir une sensibilité à un autre aspect de la Culture Afro-Brésilienne des terreiros de Candomblé c est-à-dire la gastronomie Baiana.
Au file des séances s´est construit un véritable format de travail avec les histoires de VoVó CiCi et le livre COZINHANDO HISTORIAS auquel j´ai étroitement participé par mon sens aigu de la gourmandise et du goût.
La photographie petit à petit est devenue mon mode d’expression et de communication avec l’ ensemble de la Fondation Pierre Verger.
Dans la perspective de toujours être au plus prêt de la classification de mes archives photographiques et de mon travail, j’ ai crée un compte Facebook pour faire bénéficier à l´ensemble de ma communauté virtuelle mon travail comme mémoire vive de l´Espace Culturel.
Puis j’ ai commencé à animer moi même mon propre Atelier en vue de continuer au plus près mon intégration dans le quartier d´Engenho Velho de Brotas mon lieu de vie.
La photographie permet la communication et l´échange mais elle étanche aussi beaucoup les convoitises et les jalousies.
Dans le souci de vouloir faire partager mon expérience, j´ai intégré un MASTER2 de recherche à l´IPEAT-Université Toulouse Jean Jaurès pour mettre à plat mes projets et ma nouvelle intégration à la culture Afro Brésilienne à travers la religion du Candomblé.
Ce travail a suscité en moi un long travail personnel de ré-élaboration pour déboucher sur la publication de mon mémoire de recherche. La reprise d´études universitaires a été pour moi l´occasion de renouer avec mes origines et mon identité brésilienne.

En effet depuis la France où j´ai grandi, le Brésil et le chemin pour parvenir jusqu´à lui était totalement improbable dans un contexte défavorable pour un rapprochement avec ma famille biologique brésilienne.

La création de l´association Horta Fatumbi Comunidade m´a permis de matérialiser une communauté d´appartenance symbolique qui est intrinsèque à mon identité citoyenne. A ce titre, elle est en osmose avec mon milieu de vie qui est le quartier Engenho Velho de Brotas où je réside et en bordure de l´avenue Vasco Da Gama, berceau de la culture et de l´histoire des Candomblé de Bahia.

La Photographie me permet de trouver un espace d´expression bénéfique à mon assimilation dans la culture Afro Brésilienne à Bahia. 

Rio Vermelho CP 2102 41950-970 Salvador – Bahia – Brasil +55 (71) 3261 3400 +55 (71) 9993 42484 horta.fatumbi.fabi@gmail.com

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement et la mesure d'audience.